Jour après jour

Etape22Nantes-LeCellierVoici les photos réalisés par Jean-Michel du 24 mars au 3 avril

 Jean-Michel.              Jean-Michel2

Et aussi, un montage fait grâce à l’envoi de photos de Pierre-Marie Frémont

Les photos Blain Nort sur Erdre      et la vidéo

:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:

Les photos de FRED BACON

 

C)2013 {fredbacon}, tous droits réservés

Theix en photo   Angers en Photo    Fégréac en Photo    le retour en photo   Quimperlé 

Voir les articles de presse dans la page News

:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:

Vous trouverez ici le récapitulatif de toutes les étapes de la marche

LE RETOUR        Les photos

Malgré la fraîcheur de l’air, ils étaient près de deux cents pour accueillir les Marcheurs.
Protocole oblige, c’est par les discours que l’après -midi a débuté.  Monsieur Alain Pennec,  le Maire, a salué l’initiative de la Marche et a souligné l’impact qu’elle avait provoqué au fil du parcours.  Madame Florence Le Berre a, quant à elle,  exprimé sa fierté d’avoir soutenu le projet présenté par Marijo Mellouet, conseillère municipale. Annaïck Morvan, chargée de mission départementale aux droits des femmes a elle aussi exprimé sa fierté ; Véronique a ensuite remercié tous ceux qui,  de près ou de loin,  avaient apporté leur soutien. Elle a aussi déclaré que ce n’était que le début…Puis Koudédia, émue, a déclaré qu’elle allait continuer à se mettre debout, portée par tout cet élan créé par les Marcheurs, par  les associations,  par les mairies,  par les particuliers  et par le public…
La cérémonie s’est poursuivie par la plantation d’un charme dans le parc de la Mairie : le maire, l’adjointe et les Marcheurs présents ont tous jeté un peu de terre au pied de l’arbre.
Puis, l’ambiance a été plus festive, puisque les spectateurs sont devenus acteurs d’un Flash Mob réussi, sur la pelouse du parc de la mairie sur la chanson de Tiken Jah Fakoly « Non à l’excision ».
Tout le monde s’est ensuite rendu à la salle du Coat-Ker om Mam’zelle Lily a su ravir le public avec ses chansons pleine d’humour, de tendresse et d’audace. La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Samedi 6 avril  Bouchemaine Angers         L’étape en photos

Ils étaient plus de 80 marcheurs pour cette dernière étape, dont un petit groupe de Quimperlois  qui avait spécialement fait le déplacement sur la journée.  Bravo à eux !
Ils sont partis dans la fraîcheur du matin et sont arrivés à Angers, où la traversée s’est facilement faite grâce au concours des policiers municipaux, présents à chaque carrefour délicat. La traversée du pont de Verdun s’est faite en silence comme l’arrivée sur la place de Lorraine.
Catherine Besse, adjointe au maire d’Angers, et l’association « Femmes d’Ici et d’Ailleurs » étaient là pour accueillir les marcheurs. L’association avait organisé un concours de photos, c’est notre amie Malika qui en été la lauréate avec un cliché pris lors d’un séjour à Nara, la ville malienne jumelée.
Le débat qui a suivi le film«Secret de femmes, parole d’homme » en présence d’un des réalisateurs Eric D’Agostino,  animé par le Planning Familial  et des femmes excisées, ainsi qu’un médecin qui effectue de la chirurgie réparatrice, fut des plus intéressants.
La soirée s’est terminée par un repas partagé organisé par l’association AMINAA et en chansons puisque Claude Michel et Gilles Thoraval étaient parmi eux et ont animé la soirée. On les remercie pour leur présence sur plusieurs étapes.
C’était la dernière étape du périple Quimperlé Angers et c’était aussi une étape intermédiaire avant la Marche qui se prépare en région parisienne avec nos amis Maliens et surtout avant la Marche Malienne entre Bamako et Nara .

Vendredi 5 avril Rochefort sur Loire  Bouchemaine  L’étape en photos

Roland et Marie-Pierre et leur chien Doudou, fidèles depuis le début de la marche, ont quittés le groupe ce matin. Partis sous la neige, les 25 marcheurs ont ensuite subi pluie et vent froid. Quelques-uns d’entre eux sont malades Ilse, Anne et Jean-Michel, mais tout le groupe garde le moral en cette avant-dernière étape. Ils ont continué à longer la Loire et ont fait une pause à l’église  de Béhuard . Seule commune à être une île sur la Loire , Béhuard est située dans la zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Puis, ils ont continué en longeant la Loire et le Maine. Ils ont fait la pause déjeuner vers 14 h  non loin de Bouchemaine où Claude Michel les a rejoint et leur a chanté quelques morceaux. Ils sont arrivés en début d’après -midi à Bouchemaine où la salle Chevrière leur était ouverte.  Ce soir, une partie des marcheurs va se rendre non loin de là à Avrillé pour un concert de chant lyrique.

Jeudi 4 avril Montjean-sur-Loire  Rochefort-sur-Loire    L’étape en photos

26 marcheurs au départ de cette étape assez longue, 22 km initialement, et rallongée par des erreurs de parcours. Annie, originaire de la région, a organisé une pause « dégustation » de vin du Coteaux du Layon, appréciée des marcheurs. La pause déjeuner prévue dans un petit coin agréable a été déplacée pour cause d’occupation du lieu par le cirque Zavatta ! C’est donc au bord de la Loire, à Chalonnes-sur-Loire, qu’elle a eu lieu. Ce site a réveillé les souvenirs d’enfance d’Annie qui y a appris à nager… Ce fut encore un bon repas avec soupe bien chaude et ravigotante suivie de pâtes à la napolitaine. L’atmosphère du groupe est teintée d’un peu de tristesse, puisqu’ils approchent d’Angers… c’était la 26ème étape aujourd’hui.  Ils ont été accueillis ce soir  par les membres de l’association » Vivre à Gouéné » qui s’étaient tous mobilisés. Le Maire et  Conseillère générale chargée des Affaires Sociales  Stella Dupont était aussi présente. Il y aura un débat avant de terminer par une belle  soirée musicale  animée par deux chanteuses. 

Mercredi 3 avril    Saint-Florent-le-Vieil Montjean-sur-Loire  L’étape en photos

29 marcheurs ont pris aujourd’hui le départ de Saint-Florent, avec encore des températures hivernales.  Ils ont encore aujourd’hui marché en silence.

Il s ont été accueillis par monsieur le Maire. Un pot leur était offert. Puis, ils se sont rendus chez leurs hôtes pour prendre  leur repas. Ce sont les membres du comité de jumelage franco-anglais qui les reçoivent. Après le dîner dans les familles, tout le monde va se rendre au cinéma pour la projection de Fleur du désert à 20 h 30.  La séance a été très émouvante .

Mardi 2 avril     Ancenis -Saint-Florent -le-Vieil L’étape en photos

Ils m’ont manqué aujourd’hui ces sacrés marcheurs ! Et Yves m’a dit que c’était réciproque ! Mais la relève était assurée : ils étaient 27 au départ ce matin à quitter Ancenis par un temps frais et beau. Ils ont longé la Loire un moment et ont ensuite emprunté quelques routes goudronnées. Des conducteurs se sont arrêtés pour connaître le motif de la Marche. Les marcheurs ont, comme hier, marché un moment en silence.
La pause déjeuner s’est déroulée auprès d’une ferme dans un petit coin abrité. Le repas fut délicieux comme d’habitude : soupe et une petite recette Maison que Luc leur a concoctée à base de riz légumes verts et œufs, tout cela arrosé d’un petit vin d’Anjou, région oblige ! Puis, ils ont esquissé quelques pas de danses avant de reprendre la marche à un rythme régulier.
Ce soir, ils ont hébergés à la ferme des Coteaux en collectif et sont accueillis par les randonneurs et l’association des animations florentines. Soirée qui s’annonce intéressante puisqu’il y aura le témoignage d’une femme excisée : Mme Christine BEYNIS, Présidente de la Fédération Nationale GAMS.

Lundi 1er avril Le Cellier Ancenis   L’étape en photos

Ils étaient 19 marcheurs au départ des 18 km de sentiers qui relient Le Cellier à Ancenis. Vent d’Est et  température sous le 0 ° n’ont pas empêché les marcheurs d’entamer la ligne droite de la dernière semaine avec entrain. Le ciel bleu et le beau soleil ont  relevé la beauté de la Loire.
La pause déjeuner à Oudon s’est déroulée près du stade où se déroulait un tournoi de football. Les marcheurs en ont profité, après leur traditionnelle soupe bien chaude, pour  manger avec appétit, saucisses et autres merguez frites .
Au début de l’après-midi, les marcheurs ont décidé de marcher pendant une quinzaine de minutes en silence et de le faire chaque jour jusqu’à l’arrivée à Angers samedi. La seconde partie de l’après-midi fut particulièrement riche en échanges,  rencontres et explications pour les marcheurs  puisque groupes, familles, sportifs ou randonneurs étaient nombreux sur le sentier en ce lundi de Pâques.
L’arrivée à Ancenis fut tout simplement chaleureuse, puisque Christian Prévot, le président et les membres du comité de jumelage Siromaco les attendaient. Ils les ont accueillis salle Pasteur Corderie où ils ont partagé un pot offert par la commune.

Dimanche 31 mars   Nantes Le Cellier    L’étape en photos

50 marcheurs au départ du stade Marcel Saupin, (à 11 h) plus tardif en raison de la crevaison d’un pneu du van. Toute l’équipe a salué le retour de Lucky et de son maître. Simple impression de retard car certains n’avaient pas réglé leur montre à l’heure d’été. Une température fraîche (- 1°) et un soleil radieux ont été la raison du rythme soutenu de la première partie de l’étape. Encore un parcours agréable sur les bords de la Loire, falaises, la nature qui s’éveille et l’arrivée vers 13 h au lieu de la pause déjeuner. Endroit sympa avec bancs et tables de pique-nique, pour se régaler des pâtes au beurre ou non, servies avec une bonne sauce accommodée par le talentueux maître-queue Luc. Reprise de la marche sous le soleil et avec une température printanière.
Marie-Pierre, une des marcheuses, nous rappelle que sa nièce Hortense va parler de la Marche sur France Inter dans l’émission de l’Afrique Enchantée. Après 22 km, ils arrivent au Cellier où un adjoint au maire nous accueille et nous ouvre les portes d’une salle de sport, chauffée et spacieuse où ils peuvent même faire un dortoir ronfleurs et un autre non ronfleurs ! Le confort ! Merci à la municipalité de Le Cellier.

Samedi 30 mars Nantes

Ce matin Marche en Corps et l’ ASAMLA ont animé le marché de l’île Gloriette (Petite Hollande) dans le froid et la pluie, arrêt à la médiathèque où ils ont échangé sur l’excision et ses conséquences.  Ils participeront ce soir  à la projection du film « Femmes assises sous le couteau » de Laurence Petit-Jouvet à l’espace Simone de Beauvoir en partenariat avec l’Association Santé Migrants Loire-Atlantique. La projection sera suivi d’échanges avec le public.

Vendredi 29 mars La Chapelle/Erdre – Nantes   L’étape en photos

Ils étaient 44 marcheurs, dont Florence Toutlemonde du Gams au départ à prendre le  chemin le long de l’Erdre dans le froid et la pluie.  De nombreux Chapelains, qui les avaient reçus, souhaitaient les accompagner.
Malgré la météo, (ils ont mangé debout et sous la pluie) la bonne humeur reste de  rigueur. Arrivés à Nantes, les marcheurs ont été reçus à l’Espace Simone de Beauvoir où un café bien chaud les attendait !
A 18 h, Monsieur le Maire et une conseillère municipale de la commission des droits de la Femme les ont chaleureusement accueillis dans le salon Bouton d’Or de l’Hôtel de Ville.  Koudédia Keïta et 3 hommes, membres d’associations maliennes de développement les ont rejoints. Une deuxième équipe de cameramen a épaulé Ilse et Matt.
Après la cérémonie officielle, les marcheurs ont  été accueillis à l’espace Simone de Beauvoir en musique par la fanfare Los Trod’ Chef, puis ont partagé un repas avec leurs hôtes. La soirée s’est poursuivie  par un concert avec 3 groupes :
En première partie,  Dany, Gwen et Coline (variété française) puis Livia de Nantes qui a chanté quelques morceaux de  soul
et enfin Bloody Melody Folk Rock, un groupe de Quimper, plein de vitalité.Les marcheurs ont une fois de plus été ravis de l’accueil à l’hôtel de ville et à l’espace Simone de Beauvoir.

Jeudi 28 mars Suce sur Erdre – La Chapelle-sur-Erdre   L’étape en photos

35 marcheurs prennent le départ de cette étape. Beau temps et 16 km de chemins agréables, les marcheurs qui nous accompagnent, changent l’itinéraire pour éviter des chemins trop boueux et nous font découvrir un parcours varié.  Le groupe s’inquiète de ne plus voir les reporters. Mais ils sont vite rassurés :Ilse et Matt leur racontent qu’ils ont assisté à la naissance d’un veau. Pause sympathique pour le déjeuner où les membres des associations de marche et de solidarité internationale présentent leurs actions. Le fond de l’air frais est réchauffé par le soleil printanier. Les 16 km de cette 20 ème se déroulent sans encombre.  A nouveau, bel accueil par trois associations locales et débat en présence de Florence Toulemonde du Gams qui les a rejoint pour faire l’étape du lendemain.

Mercredi 27 mars Nort sur Erdre – Sucé sur Loire- Carquefou L’étape en photos

Une quinzaine de personnes sont partis ce matin pour cette étape de 20 km. Le temps est couvert, il fait froid, mais l’étape est agréable. Luc part dès le matin sur le lieu de pause du midi pour préparer le repas. Tout est prêt quand les marcheurs arrivent. Aujourd’hui une soupe est la bienvenue pour les réchauffer ! La marche interpelle, en passant devant un chantier à l’entrée de Sucé, les ouvriers sont curieux et posent des questions. Parmi un homme d’origine africaine, intéressé, se rendra à la soirée. Les marcheurs sont accueillis vers 17h à la maison des associations de Carquefou. Au programme du soir un repas partagé avec les associations partenaires dont la chorale du Val d’Erdre (80 choristes) et et échanges autour de la marche, suivi d’un concert de « Mam’zelle Lily » qui a charmé la salle. Une belle soirée !

Mardi 26 mars Blain Nort sur Erdre   L’étape en photos

Par une jolie journée printanière, 23 marcheurs sont partis ce matin, accompagnés par un groupe de Blain. Aujourd’hui c’est la plus longue étape, 25 km le long du canal.
A la pause du midi, un bon plat de lentilles saucisses préparé par Luc, Pascale et Annie, attendait nos marcheurs. La caravane de Luc se transforme en cuisine le midi … 🙂
Le chemin est plat et a quitté la zone marécageuse.
Vers 18 heures, les marcheurs arrivent à Nort sur Erdre, fatigués, mais la richesse et la chaleur de l’accueil, des rencontres et des échanges font oublier la fatigue, les maux de dos, de jambes, de pieds.
Domi, notre blogueuse, partie marcher pour la semaine, est étonnée par ces accueils, les personnes sont charmantes.
Après une pause photo pour la presse et une interview pour Véronique, les marcheurs vont se reposer chez les logeurs, avant de se retrouver pour un buffet et des chants  avec la chorale « Au fil de l’Erdre »…

Lundi 25 mars Guenrouet Blain        L’étape en photos

25 marcheurs sont partis de chez Jean-Luc, à l’accueil si chaleureux ! La température est fraîche et le soleil ne perce pas le ciel voilé. Les marcheurs longent encore le canal, où se succèdent tour à tour, ragondins, hérons, canards ou cormorans. Luc et Anne préparent le déjeuner bouillon de pot-au-feu, qui réchauffe toute l’équipe et une omelette digne de « Master Chef ». Après la pause, un groupe de Blain prend le relais des Guenrouetais.

Belle arrivée au pied du château de Blain où se trouve le gîte d’étape très confortable. Une partie des marcheurs sera hébergé chez des hôtes, membres des associations qui les accueillent.
Un accueil extrêmement chaleureux et sensible à la Marche a lieu en mairie.
Les marcheurs se rendent ensuite dans une salle communale où les membres de Blain Sans Frontières, de Blain Accueil Enfants Saharaoui et d’Echanges et Solidarité 44 leur ont préparé un généreux et délicieux buffet animé par le groupe Mezy du Groove.
A chaque nouvelle étape, les échanges que les marcheurs ont avec leurs hôtes sur le thème de la marche les surprennent par la richesse et la solidarité. Demain, ils entameront la plus longue étape du parcours 25 km.

Dimanche 24 mars  Fégréac Guenrouet   L’étape en photos

La journée commence par un « tirage de portrait » avec la mascotte Poupougne du pays de Redon. (www.poupougne.com)37 marcheurs guidés par le maire de Fégréac ont pris chemin vers Guenrouet. On est à la limite de la Loire-Atlantique, alors les amies nantaises sont venues les rejoindre pour cette étape dominicale. La température est agréable même si le soleil a du mal à percer le ciel voilé. On  longe le canal, et l’environnement du marais, à l’atmosphère si paisible permet de découvrir dans une nature préservée hérons , buses, canards et autres oiseaux.
L’équipe est bien rodée et des complicités se sont créées. Les marcheurs sont accueillis à Guenrouet à leur arrivée par le maire et les membres de l’association « Aujourd’hui citoyens »qui nous offrent un pot de bienvenue. Puis, les marcheurs se rendent au gîte de Jean-Paul qui leur ouvre sa maison. Le pot-au-feu mijote doucement dans le hangar aménagé, des beaux bouquets de jonquilles ornent les tables. Un échange fructueux a lieu avant le souper pris en commun.
Quelques membres proposent de faire une partie de l’étape du lendemain.

Samedi 23 mars : Redon Fégréac L’étape en photos

Une trentaine de marcheurs ont quitté Redon dans une brume matinale pour une longue étape dans une ambiance toujours bonne. La pause déjeuner s’est déroulée face à l’étang de l’Aumé où des Peillacois et des Peillacoises leur ont apporté une bonne soupe et du pain et des fromages. Toujours cet  accueil chaleureux !
Ils ont repris le chemin à 15 h sous le soleil, en longeant le canal et sont arrivés à 17 h à Fégréac où 3 adjoints les ont chaleureusement accueilli, ainsi que M. Bashizi des » Amis de Tibériade ».  Étape sereine donc.
La commune offre le repas partagé avec les marcheurs et les « Amis de Tibériade » dans les locaux d’une école primaire. Puis la soirée va se poursuivre par la projection de « Paroles d’hommes, secrets de femmes » en présence de Françoise Toulemonde du Gams (Groupement d’Actions contre les Mutilations Sexuelles). Et bonne nouvelle René, après une absence pour raisons familiales a retrouvé les marcheurs et bien sûr son âne Léonard !

Vendredi 22 mars : Saint-Jacut-les-Pins  Redon L’étape en photos

Après un petit déjeuner offert par l’association Graine de parents, les 22 marcheurs dont 2 femmes africaines , demandeuses d’asile, ont pris le départ d’une étape à la météo bien meilleure que la veille. Température agréable et soleil printanier. Les marcheurs ont emprunté le chemin de Saint-Jacques de Compostelle depuis Saint-Jacut-les-Pins. Encore une pause déjeuner agréable avec l’accueil proposé à l’abri d’un hangar. Le chemin s’engage dans le bassin de Redon et longe la rivière de l’Oust, puis le canal de Nantes à Brest pour arriver au cœur de la ville de Redon. La pluie n’arrive qu’en fin de parcours. Ils sont accueillis par 2 ânes …et leurs maîtres et des membres de la Ligue des Droits de l’Homme.
Un sympathique  pot d’accueil leur  est servi à  la Maison des Associations en présence du premier Adjoint. La section de la Ligue des Droits de l’Homme leur a préparé le repas. Les échanges sont encore riches et cordiaux.  La soirée s’est prolongée avec la chorale « Florilège » à la chapelle Saint-Sauveur qui a donné un très beau concert et ont hébergé les marcheurs.

Et deux séries de photos non datées Pele-mele                              Pele-mele2

Vendredi 22 mars : Saint-Jacut-les-Pins  Redon L’étape en photos

Après un petit déjeuner offert par l’association Graine de parents, les 22 marcheurs dont 2 femmes africaines , demandeuses d’asile, ont pris le départ d’une étape à la météo bien meilleure que la veille. Température agréable et soleil printanier. Les marcheurs ont emprunté le chemin de Saint-Jacques de Compostelle depuis Saint-Jacut-les-Pins. Encore une pause déjeuner agréable avec l’accueil proposé à l’abri d’un hangar. Le chemin s’engage dans le bassin de Redon et longe la rivière de l’Oust, puis le canal de Nantes à Brest pour arriver au cœur de la ville de Redon. La pluie n’arrive qu’en fin de parcours. Ils sont accueillis par 2 ânes …et leurs maîtres et des membres de la Ligue des Droits de l’Homme.
Un sympathique  pot d’accueil leur  est servi à  la Maison des Associations en présence du premier Adjoint. La section de la Ligue des Droits de l’Homme leur a préparé le repas. Les échanges sont encore riches et cordiaux.  La soirée s’est prolongée avec la chorale « Florilège » à la chapelle Saint-Sauveur qui a donné un très beau concert et ont hébergé les marcheurs.

Jeudi 21 mars 2013 : Rochefort en Terre Saint-Jacut-les-Pins L’étape en photos 

Étape arrosée, marcheurs trempés mais marcheurs radieux ! Annie me disait que les accueils font oublier les aléas de la météo. Elle me racontait que les trois âniers avaient trouvé, lors d’une des étapes  précédentes  une orange dans la chaussure de chacun… et ils s’étaient dit que Noël arrivait avant l’heure ! Ce sont toutes ces gentillesses et ces marques de sympathie qui rendent la marche facile !
Après une pause déjeuner chaude et  à l’abri, les 22 marcheurs ont rallié Saint-Jacut-les-Pins où des  élus, des membres d’associations les attendaient et leur ont réservé un  accueil égal aux précédents : généreux, chaleureux et sympathique ! Ce soir c’est le film « Secrets de femmes, paroles d’hommes » qui est projeté à l’Issat  (Lycée) . L’établissement sera ouvert au public pour cette soirée et un débat suivra la projection.

Mercredi 20 mars : Questembert Rochefort en Terre  L’étape en photos

Et oui, le printemps est bien arrivé aujourd’hui :  soleil radieux et température agréable  tout au long de cette 12ème étape ! Ce sont 30 marcheurs qui ont rejoint Rochefort en Terre. Merci au groupe de Marcheurs de Questembert qui les a accompagné aujourd’hui après être allé à leur rencontre hier. Un changement d’itinéraire  est proposé pour faire découvrir un chemin par les Grès de Pluerlin. Des ardoisières ont été exploitées sur cette crête de schiste et d’ardoise. Pause déjeuner dans un petit coin charmant près de la chapelle de Lindeul où les marcheurs ont constaté qu’ils avaient déjà  parcouru près de la moitié de la totalité du parcours ! Ils sont arrivés dans la jolie petit cité de Rochefort en Terre  à 17 h où, comme à l’accoutumée, l’accueil fut des plus sympathiques. La soirée s’est passée avec un repas partagé avec les hébergeurs et bien sûr en  discussion. La chorale la Tambouille a ravi les marcheurs.

Mardi 19 mars :   Muzillac Questembert  L’étape en photos

Ce sont 35 marcheurs qui ont pris la route ce matin. En effet, les chemins du départ  étaient impraticables car trop boueux. La matinée s’est passée agréablement avec la météo semblable aux jours derniers. Mais aujourd’hui était un jour de fête pour nos marcheurs  : c’était l’anniversaire de la « Grande Catherine », qui avait préparé un poisson pour l’occasion.  Tous se sont régalé ! Après ce bon déjeuner,  les  marcheurs de Questembert les ont rejoint pour terminer l’étape, ce sont donc 65 marcheurs qui ont rallié la jolie commune de Questembert où le meilleur accueil leur a été réservé ! Autre remarque sur l’étape : les marcheurs étaient aussi chanteurs et ont donné un entrain singulier à la marche. Chaque jour réserve sa surprise !

Lundi 18 mars :  Surzur Muzillac  L’étape en photos

20 marcheurs au départ de ce lundi presque printanier et toujours frais, quelques Surzuroises et Surzurois accompagnent le groupe. L’ambiance est au beau fixe, le temps agréable. Les quelques chemins boueux ralentissent l’allure mais ne leur font pas perdre la bonne humeur. Déjeuner sous un hangar, un merci à monsieur le maire d’Ambon, qui a permis aux marcheurs de manger à l’abri du seul grain de la journée ! Après la pause, le groupe s’agrandit puisqu’une vingtaine de randonneurs de Muzillac est venue à leur rencontre pour terminer l’étape. A l’arrivée, après l’accueil des marcheurs par les hébergeurs, les quatre associations organisatrices de la soirée Chorale Mosaïque, Muz’les semelles, Comité d’Échanges et de Jumelages et les Kanerien Dasson les  retrouvent pour un échange sur la Marche suivi d’un repas pris en commun. Cette soirée finira, donc,  en danses et en chansons !

Dimanche 17 mars : Theix Surzur  Départ de Theix en photos 

La blogueuse de service a quitté son clavier pour chausser ses godillots et rejoindre les amis sur les chemins de Theix à Surzur ! 10 h 40, nous étions 40 marcheurs au départ de cette seconde étape dominicale, où le soleil a brillé toute la journée et où le vent frais nous a rappelé que le printemps n’était pas encore arrivé. Illico, l’âne de Claire et Thomas Dauphin était rentré à Arzano, remplacé par Olive, qui se montre rétif lorsqu’il faut franchir les ponts !
Pause déjeuner sympathique sur le parking d’un hameau où une intendance efficacement orchestrée permet à chacun de savourer une bonne soupe chaude ! On repart toujours sous le soleil,  nos pas rythmés par celui tranquille des ânes.  Rencontres, échanges et bavardages nous font arriver sans le savoir à Surzur. Le hall de la salle de sport nous est ouvert par Maurice et Anne Aubry et nous nous y réunissons pour faire le bilan  de cette première semaine de marche. Puis, relâche pour les marcheurs, qui vont pouvoir rejoindre de bonne heure leur hébergeurs, puisqu’il n’y a pas d’animation prévue. Heureuse d’avoir marché, sous le soleil, avec des gens sympas et pour une bonne cause !

Samedi 16 mars :  Séné Theix   L’accueil à Theix

Départ à 10h de la médiathèque de Séné sous la pluie, l’enthousiasme des Sinagots et Sinagotes est précieux pour faire oublier aux 35 marcheurs la pluie froide qui tombe sans discontinuer dans les chemins creux du fond du golfe du Morbihan. Il faudra revenir pour admirer les oiseaux un jour de lumière. La salle communale les accueille à midi pour faire sécher les capes et les bonnets et avaler une bonne soupe, Ils reprennent la route avec une petite pensée pour le jumelage avec l’Irlande qui fêtera la St Patrick dans cette même salle le soir.
Le soleil de l’après midi les réchauffe vers Theix où ils sont accueillis par Maryvonne et toute son équipe. Rafraichissement à la salle communale et pause  avant un repas préparé par tous et animé par 3 jeunes femmes qui interprètent des chants de lutte sur le thème de la condition féminine: aucune contestation dans la salle !
La soirée se termine avec une projection et un débat animés par Véronique et Annie sur le thème de l’excision. une cinquantaine de personne questionnent et répondent librement: Qu’est ce que c’est ? Comment en sortir ? Quelle place pour la femme en Afrique et en Occident ?

Vendredi 15 mars : Plescop  Saint-Avé Séné  L’étape en photos

Temps superbe pour cette 7ème étape, avec juste une petite ondée en début d’après-midi. A Saint-Avé, les  29 marcheurs ont été chaleureusement accueillis et ont mangé dans une salle communale. Lors de la traversée du vieux Vannes, de nombreux badauds ont discuté avec les marcheurs :  échanges, distributions de flyers et soutien… la Marche interpelle et trouve écho. Puis les marcheurs ont quitté la ville par le port et ont trouvé un chemin magnifique jusqu’à Séné sous un soleil radieux. Arrivée à Séné : formidable accueil en musique avec deux Africains, Doudou et Youssouf, les membres de la Ligue des Droits de l’homme , de l’association Dialaya- Séné (jumelage avec le village malien de Dialaya dans le même esprit que celui de Quimperlé Nara). Puis soirée débat autour de « Kuma la parole » et le clip de Tiken Jah Fakoly avec eviron 70 personnes qui ont débattu autour de l’excision.

Jeudi 14 mars : Brec’h Plescop    Photos au départ de Brech

Fond d’air frais et soleil printanier, voilà la météo de cette étape. 21 marcheurs ont rejoint Plescop sans encombres. Un arrêt déjeuner encore sympathique, puisque des amis de marcheurs ont ouvert leur jardin. Léger passage nuageux et retour rapide du soleil pour la fin de l’étape, où les marcheurs de Plescop sont venus à leur rencontre vers 15 h 30. Les membres des associations locales et quelques élus les attendaient à la chapelle Saint-Hamond où ils ont dégusté un bon jus de fruit.  Le soir, au programme repas partagé et danses avec l’association de danses bretonnes.

Mercredi 13 mars : Landevant Brec’h    L’étape en photos

Pour cette 5ème étape, 23 marcheurs étaient au départ. Guidés par Brian, ils arrivent chez ses parent Tiphaine et Stéphane. Ceux-ci font goûter à leurs élixirs maison et bouillie au millet. Les marcheurs reprennent le chemin en compagnie de Brian et Axel à dos d’âne portant les banderoles apportés par Yves le midi. Arrivée en soirée au gîte à Brec’h où Serge et Jeannine, des élus locaux, les accueillent avec leur orgue de Barbarie et les font chanter tous en chœur. Puis Gilles Thoraval donne un beau concert avec tous ses instruments (ukulélé, guitare…). La soirée se poursuit : soupe maison et un bon buffet. Puis projection du clip de Tiken Jah Fakoly suivi d’une discussion. Les journées sont riches de rencontres et d’échanges.

Mardi 12 mars : Hennebont Landévant       L’étape en photos

Après un repos bien mérité au Haras d’Hennebont, ,  les ânes   ont retrouvé les marcheurs.  Ils étaient 19  ce matin à prendre le chemin vers  Branderion  dans le froid et le vent. Accueil par un café pour se réchauffer : Claude Michel chante. La soirée s’est poursuivie par la projection de « Femmes assises sur le couteau » et par un débat.  L’ambiance est bonne et  l’ organisation  se met en place parmi les marcheurs.

Lundi 11 mars : Lanester Hennebont    L’étape en photos

50 marcheurs sont partis de Lanester après un bon petit déjeuner offert  par mairie de Lanester. Passage très agréable dans le marais de la Goden avec météo pluvieuse mais douce. Pause déjeuner avec pâté bayois et soupe revigorante à la ferme pédagogique de Niaud…
Après une longue marche le long du Blavet, le Comité de jumelage Hennebont-Mourdiah ont accueilli les marcheurs et ont participé au cercle de silence du Mouvement de la Paix, avant de se retrouver autour d’un bon repas. Encore une journée très riche en partage et en émotion…

Le Flash Mob  site de la ville de Lanester

Dimanche 10 mars: Queven Lorient Lanester L’étape en photos

Les Marcheurs sont arrivés vers 17 h à Lanester et ont été accueillis par l’ orchestre Phil Art dirigé de main de maître par une dynamique chef d’orchestre, à l’école de musique. La fanfare des enfants de Lanester Klaxon Band l ‘avait préceédé. Arrivés en mairie, l’accueil officiel avec madame le maire a été  suivi d un Flash Mob sur la chanson de Ticken Jah Fakoly, puis d’un petit concert de Phonie Douce. La soirée s’ est poursuivi par un repas offert par la municipalité   La demi-étape du matin avec l’arrivée à Lorient comptait pas moins de 140 marcheurs. Ils ont été accueillis par la municipalité de Lorient, qui leur a offert un pot d accueil.
Un grand merci  a l’ association Ni Putes Ni Soumises Comité 56, qui a offert le repas africain préparé par Kertoucouleur soutenu dans la logistique par l association Waeskem Les marcheurs ont apprécié le repas africain qui les attendait et qui les a réchauffés après les averses du matin. La traversée de Lorient s’est faite sous le regard intéressé d’un public nombreux.

Samedi 9 mars : Départ Quimperlé Queven   L’étape en photos   La suite

Quimperle9-03

Ça y est, la Marche a démarré hier matin de Quimperlé à 10 h, sous un soleil printanier ! Ce sont 125 marcheuses et marcheurs qui, à un train soutenu, ont rejoint Queven, première étape et y sont arrivés à 16 h 30.

La chorale Tempérament a réservé un accueil très dynamique aux marcheurs qui  ont pu savourer un bon couscous préparé par le comité de jumelage Queven-Koro. Voilà une aventure qui se commence bien!

choraleTemperamentsQueven
Les trois ânes ont dormi  sur la pelouse de la Mairie. Distance parcourue : 22,8 km.

Pour découvrir le reportage de F R 3  Bretagne  Début du reportage à partir de 3 mn 33

La vidéo du journal Le Télégramme 
La vidéo de Ouest-France

Vendredi 8 mars : La journée de la Femme Résumé en photos

Publicités

Un commentaire pour Jour après jour

  1. à voir : le reportage du passage de la marche à Lanester dimanche 10 mars (sur http://www.lanester.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s